Téléconsultation médicale : comment ça marche ?

La magie de l’internet a également touché le secteur médical et aujourd'hui, bon nombre de patients se font consulter à distance. Avec la téléconsultation, le malade n’a plus besoin de se déplacer pour se rendre à l’hôpital ou dans un cabinet pour jouir d’un diagnostic médical. Tout se passe en ligne et la communication entre le médecin et son patient se fait via un appareil mobile, messagerie instantanée ou téléconférence. Cette pratique qui n’est pas encore reconnue par les services sociaux est prise en charge par un grand nombre de coopératives. Mais comment fonctionne la téléconsultation médicale ?

La téléconsultation médicale : une pratique légale

Soumis à l’article R 6316-1 du code de la santé publique, la  téléconsultation médicale est une pratique légale. Elle consiste à amener un patient à suivre une consultation médicale par téléphone ou via l’internet. Ce diagnostic effectué par un médecin généraliste ou spécialiste utilise des plateformes spécialisées accessibles par téléphone mobile, outil informatique, téléconférence, discussion instantanée… Le docteur qui l’effectue a une maîtrise parfaite du dossier médical du malade et procède à une synthèse de l’ensemble de ses diagnostics.

Avec cette consultation virtuelle, les informations échangées avec le patient jouissent d’une grande sécurité et restent confidentielles. Dernièrement, on assiste à un essor de cette pratique médicale favorisé par la mise en place de portails web dédiés permettant aux internautes d’entrer en contact avec des spécialistes de la santé. Le recours à la téléconsultation médicale se répand de plus en plus.

Comment fonctionne la téléconsultation médicale ?

La téléconsultation a brisé les barrières et facilité les diagnostics médicaux. Le procédé est simple. Un professionnel appartenant au corps médical (infirmier ou infirmière) se fonde sur les plaintes du malades pour le mettre en relation avec un médecin qui se chargera de le consulter à distance en communicant longuement avec lui.

En mode général, au terme de cet échange, le spécialiste peut prescrire des médicaments à son patient ou lui conseille de faire certains examens médicaux.  

Santé

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *